Certaines personnes sont naturellement d’excellents orateurs. Ils sont charismatiques, clairs, convaincants. Vous connaissez sans doute quelques-unes, notamment Bill Clinton, Martin Luther King Jr. ou encore Bill François, le vainqueur du “Grand Oral” ; et bien sûr, dans le monde de la technologie, vous avez probablement connu Steve Jobs.

Mais tout le monde n’est pas un conteur né, et tout le monde n’est pas un conférencier captivant. La bonne nouvelle ? Les deux peuvent être améliorés.

Voici quelques conseils pour améliorer votre jeu de présentation.

Racontez votre histoire

Votre intervention ne porte pas sur vous, elle porte plutôt sur votre histoire. Une fois que votre histoire est structurée et ciblée, votre style de présentation s’améliorera considérablement. Assurez-vous que l’histoire soit structurée, précise et dans le bon sens. Assurez-vous également de cibler le bon public cible et d’aborder les sujets qu’il veut entendre.

N’improvisez pas

Même les acteurs ont un scénario. Lorsque vous essayez d’improviser ce que vous allez dire sur chaque diapositive, vous finissez généralement par tout répéter environ trois fois. Il est en effet très difficile de savoir quoi dire sur le moment, surtout lorsqu’il s’agit d’enjeux importants comme une réunion de présentation aux investisseurs ou une compétition.

Lorsque vous travaillez la préparation d’un discours ou d’une présentation, vous devez écrire le scénario dans vos notes sur chaque diapositive et être très clair sur ce qui doit être dit. Lorsque les mots ne sont pas clairement définis, le conférencier risque de bredouiller et d’être encore plus nerveux.

Ne mémorisez pas trop bêtement

Cela peut sembler contradictoire avec l’article précédent, où il est question de tout écrire. En effet, la description du scénario est certes nécessaire, mais il n’est recommandé de mémoriser tout le texte, tel qu’il est écrit ; il devrait uniquement servir de guide. Si vous essayez de mémoriser tout bêtement et qu’ensuite vous oubliez soudainement un mot, cela peut vous faire perdre le sens de votre texte, ce qui mène à un black-out complet, surtout si vous êtes sur scène.

Vous devriez lire et relire le script jusqu’à ce que vous le connaissiez si bien pour pratiquement le mémoriser. Ensuite, vous pouvez jouer avec et faire comme si vous êtes sur le point de tout inventer. Cela peut sembler étrange, mais il s’agit en réalité d’une stratégie efficace. Essayez-le et voyez par vous-même.

Soyez (la meilleure version de) vous-même

Quand vous essayez d’être quelqu’un que vous n’êtes pas, vous vous exposez à l’échec. Essayez plutôt d’être le plus authentique possible, avec une bonne dose de passion et d’animation.

Essayez cet exercice : Enregistrez votre façon habituelle de présenter votre projet. Pensez ensuite à quelque chose qui vous excite, un événement sportif, un voyage vers une nouvelle destination, la danse, le parachutisme, etc. Prenez un moment pour vous imaginer en train de faire ce que vous aimez. Maintenant, enregistrez-vous en décrivant ce que vous ressentez devant quelqu’un qui ne l’a jamais fait. Votre discours doit les motiver, les enthousiasmer et les séduire ! Vous constaterez une grande différence dans votre façon de parler lorsque vous êtes passionné et excité par quelque chose.

Maintenant, démarrez directement votre présentation, en gardant ce sentiment d’excitation, et enregistrez-le. Visionnez ensuite les trois enregistrements. Votre tonalité est-elle plus animée dans le troisième enregistrement ? S’il a encore besoin d’un peu plus de punch, refaites le même exercice jusqu’à ce que vous obteniez le bon niveau d’animation authentique. Rappelez-vous ce que c’est que d’être à un si bon niveau d’excitation.

Faites plus attention aux tics de langage

Les présentateurs utilisent souvent des mots de remplissage comme “um”, “genre”, “OK”,  “bon”, “enfin” et plus encore. Ils apparaissent à la fin des phrases ou à chaque pause. Habituellement, les gens ne sont pas du tout conscients de ces tics de langage jusqu’à ce que quelqu’un le signale ou qu’ils voient un enregistrement d’eux-mêmes. Il ne s’agit pas d’une pause pour chercher un mot oublié ; ce sont en fait des moments où votre cerveau doute de ce que vous dites ou êtes sur le point de dire, se demande comment vous le percevez et cherche à obtenir votre approbation. Ce n’est pas la pire des choses, mais quand ces tics sont abondants, ils distraient simplement les auditeurs et réduisent la puissance de votre message.

Si vous voulez vous en débarrasser, demandez à un ami ou à un collègue de vous aider. Invitez-les à vous regarder présenter, et demandez-leur d’applaudir à chaque fois qu’ils entendent votre (ou vos) tic(s). Au début, vous ne comprendrez pas pourquoi ils ont applaudi. Vous aurez l’impression qu’ils ne faisaient que vous interrompre. La deuxième fois qu’ils applaudissent, vous identifierez ce ticjuy_

^pùm, et après quelques applaudissements, vous commencerez à remarquer votre manie, ce qui vous permettra de le supprimer progressivement. Comme pour se débarrasser de toute mauvaise habitude, la prise de conscience est la première étape.

Continuez à vous entraîner

Acteurs, chanteurs, danseurs et athlètes passent tous par des périodes intenses de répétition ou de pratique avant un spectacle ou un match. Les présentateurs ne se donnent souvent pas autant de mal pour jouir de ce privilège et viennent présenter sans même avoir répété une seule fois ! Les présentations, en particulier une présentation aussi cruciale qu’un discours d’investisseur, nécessitent de la pratique. Il ne suffit pas de le relire, il faut aussi que votre corps le ressente et l’intègre dans les moindres détails. La lecture et la pratique permettent en effet d’apprendre à un niveau différent.

Pratiquez devant votre équipe, votre conjoint, vos enfants, vos voisins ou même votre chauffeur et sollicitez leur avis. Vous pouvez aussi vous enregistrer et la visionner pour faire vous-même votre propre feedback. Répétez votre discours autant de fois que nécessaire, et ce, jusqu’à ce que vous vous sentiez complètement à l’aise. Plus vous simulerez votre présentation, plus vous serez à l’aise et bien préparé.

Pensez au fait que votre auditoire écoute votre présentation pour la première fois

Si vous prononcez le même discours ou la même présentation encore et encore, vous risquez de vous ennuyer et de perdre toute votre enthousiasme. Vous pouvez commencer à vous lasser d’entendre votre propre voix. Mais vous devez garder à l’esprit que le public qui se trouve devant vous cette fois-ci vous voit pour la toute première fois. Ils méritent d’être aussi épatés que votre premier public !

Avant chaque réunion ou discours, prenez un moment pour vous rappeler pourquoi vous le faites, ce que vous avez ressenti la première fois, à quel point c’était exaltant. Pensez que quelqu’un dans l’assistance pourrait être la personne que vous attendiez de rencontrer et que vous voulez vous donner à fond. Alors allez-y et épatez-les !

Choisissez une formation adaptée pour devenir un orateur

Contrairement aux idées reçues, vous pouvez emmagasiner toutes les connaissances que vous souhaitez et même vous épanouir dans un domaine qui n’était pas le vôtre au départ. Cela est possible grâce aux formations qui connaissent un succès sans précédent en France et elles sont déclinées dans différents secteurs. Que vous soyez un novice ou un expert dans votre société, vous ne serez pas contre ces informations supplémentaires et pour en apprendre un peu plus sur le sujet, vous serez invité à vous rapprocher d’un professionnel.

  • Pour réussir à prendre la parole devant vos collaborateurs, vos salariés ou encore des inconnus, vous devez forcément vous exercer.
  • Grâce à la théorie, la mise en pratique sera beaucoup plus simple, cette formation vous permet de vous familiariser plus aisément avec les techniques.
  • Vous aurez des outils pour vous présenter devant un groupe, donner une information, intervenir au sein d’une équipe et même parler avec un micro.

Certaines personnes très timides sont devenues de grands orateurs grâce à ces formations dont l’efficacité n’est plus à prouver. De ce fait, tentez votre chance, vous ne serez clairement pas déçu par les retours puisqu’ils seront forcément très positifs.